Biographie

Joseph Grappin est né en 1976, en Bourgogne. Il vit et travaille à Paris. En 1997, il est diplômé de l’ENSAAMA et en 1999 de l’école Boulle en architecture intérieure.

Après ses études, il part travailler comme directeur artistique dans un centre culturel Franco-Nigérien et réalise des productions graphiques et des installations architecturales. Entre 2003 à 2012, il collabore avec plusieurs architectes tels que Chartier Corbasson, Patrick Rubin et le groupe Plan 01 sur différents projets architecturaux d’envergure. Puis travaille successivement avec les designers Christophe Pillet et Philippe Starck sur des projets de boutiques, restaurants et maisons.

Depuis la création de sa propre agence en 2006, il compte parmi ses références la librairie les Arpenteurs et son mobilier, de nombreux projets d’appartements privés et la boutique Karine Arabian à Paris.

En 2014, il a été lauréat du prix Paris Design Shop et ArchiDesignClub 2015 pour la création du bar restaurant Dessance. Aujourd’hui installé dans un atelier à Paris/Saint-Ouen, il développe son travail sur des projets d’hôtellerie, de restauration, de concept architecturaux et d’éléments de design.

–––

Philosophie

Souvent impliqué dans des projets de réhabilitation, mon travail consiste à trouver les solutions les plus adaptées aux usagers et à leurs pratiques, en partant d’une analyse consciente de l’existant et de ses affectations futures.

Dans une concertation avec chaque client, particulier ou professionnel, je tente de valoriser les qualités de l’espace, de trouver les moyens adaptés pour donner une identité forte et singulière à son lieu. Sans geste gratuit, l’espace est conçu en adéquation avec l’idée qu’il s’en fait, tout en affinant ses besoins par la conception d’outils qui prolongent et accompagnent ses gestes quotidiens.
Analyser précisément les déplacements, valoriser les lieux de rencontre et de partage, optimiser les espaces de rangements, concevoir l’aménagement comme un véritable outil jusqu’à la conception de mobilier spécifique, réfléchir aussi aux solutions les plus économiques et durables, enfin, trouver les moyens de combiner ces fonctions en faisant émerger une subjectivité propre à chaque réalisation, c’est de cette façon que je souhaite aborder et développer chaque projet.

–––

Collaborations